Appel à contributions: Mathématiques—espace de bonté bienveillante et . . .

Appel à contributions à JCACS

Titre du numéro spécial : Mathématiques—espace de bonté bienveillante et . . .

Éditeurs invités : Steven Khan (University of Alberta) et Alayne Armstrong (University of Regina)

Les cadres théoriques du XXIe siècle portant sur l'enseignement, l'apprentissage, le savoir et le savoir-faire mathématique s’ouvrent à de nouvelles sensibilités, nourries par une (re)dynamisation de l’importance des valeurs humaines(itaires), ancrées dans la pratique intentionnelle et explicite et dans la nécessité d'organiser avec bonté bienveillante, et en pleine conscience, l'attention (Acosta et Adamson, 2017), la sensibilité et l'action. Facilité par la technologie en réseau, le travail « mythopoétique » (Macdonald, 1981/1995) émerge de l'amplification d'activité entre vulgarisateurs, prosélytes et décideurs politiques. Un des nœuds de ce travail est l'invitation de réimaginer l'enseignement des mathématiques comme moyen pour susciter « l’épanouissement » (Su, 2017).

Pourquoi la bonté bienveillante?

Peut-être que le défi ultime de l'amour est de tendre vers celui qui provoque naturellement des sentiments contraires, l'anxiété et l'aliénation (Gleibberman, 2016).

Les éditeurs sont d’avis que toutes les traditions de la bonté bienveillante, et leurs diverses interprétations et expressions, sont explicitement et activement en opposition à toute forme de cruauté, violence, humiliation, moquerie et brutalité humaine. L'amour et la bonté peuvent être appris (Centre for Healthy Minds & Healthy Minds Innovation, 2017; Lack, 1969) et pratiqués en mathématiques à tous les niveaux (ex. Duval, 2017) et demeurer partie prenante de la dynamique actuelle de l'éducation aux mathématiques (ex. Ausman, 2018). Plusieurs enseignants travaillent déjà sur les traumatismes, les violations, la haine, la colère, le deuil et la tristesse et acquièrent le savoir-faire difficile mais nécessaire (Pitt & Britzman, 2003) au partage dans nos communautés. Pour certaines personnes, dont nous-mêmes, de s'aimer soi-même tel que l'on est, là où l'on est, constitue le premier, le second, voire le troisième acte de bonté. Nous voulons que cette invitation soit l'occasion rêvée pour tisser des histoires et nourrir de nouveaux mythes qui guérissent dans les disciplines scolaires, notamment en mathématiques—la source de beaucoup de douleur, d’anxiété et de méchanceté. Nous apprécions le risque encouru par le partage de nos vulnérabilités. Nous croyons qu'il s'agit là d’un risque qui vaut la peine dans la recherche et la création d’espaces d'apprentissage plus accueillants (Ellsworth, 2004) en mathématiques.

Ce numéro spécial du JCACS a pour but de stimuler une conversation générative et guérisseuse par des chercheures et chercheurs qui situent leurs travaux en/au travers de la pédagogie/didactique, l’éducation mathématique, l’étude ou la sociologie du curriculum et de domaines alliés. Une intention de ce numéro spécial est d’offrir un espace propice à l’engagement et la connexion avec le travail des uns et des autres afin de réduire les « bris de connexions » (Bruce et al., 2017) qui placent des limites dans le langage, le discours et l’imagination dans l’ensemble des communautés de pratiques intellectuelles. Nous encourageons les collaborations réfléchies qui font le pont entre et transcendent les disciplines et réunissent des praticiens, oeuvrant dans différents contextes, afin de faire hommage aux offres et responsabilités inhérents à l’enseignement, l’apprentissage, le savoir et le savoir-faire mathématiques avec d’autres individus.

Questions pouvant soutenir la réflexion sur le thème proposé :
• Comment pratiquez-vous la bonté bienveillante dans votre enseignement/apprentissage des mathématiques?
• Comment cette pratique a-t-elle émergée et évoluée, comment s’est-elle développée?
• Dans quelles situations est-elle difficile/impossible à mettre en œuvre?
• Dans quelles situations la bonté bienveillante est-elle inappropriée?
• Quelles résistances s’y opposent?
• Les pratiques socio-matérielles et les pratiques de mouvements (incarnées) changent-elles?
• Comment le savons-nous? Qu’est-ce que cela change?
• Quelles structures et quels processus curriculaires sont habilitants?
• À quoi ressemblerait une mathématique douce et agréable?
• Existent-ils des exemples?
• Quelles sont les limites de la bonté bienveillante?
• Qu’avons-nous toujours à apprendre?

Directives de publication

Pistes/Invitation : S’inspirant des mots clés de Williams (1976/2014) et les titres à mot unique de Singh (2017), nous invitons les répondants à débuter en terminant d’un seul mot, phrase ou image, l’énoncée, « J’imagine/ je veux que les mathématiques soient un espace de bonté bienveillante et . . . ». Les propositions devraient illustrer une ou plusieurs rapports entre les interprétations individuelles de la bonté bienveillante et les pratiques individuelles ou collectives de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques à n’importe quel niveau scolaire. Le format final des soumissions peut correspondre aux conventions actuelles ou émergentes d’une publication scientifique telles que (mais non limité à) l’essai, l’article scientifique, la photo-vidéographie, la poésie, l’essai twitter, le mémoire, le narratif, la fiction scientifique, le conte, l’infographie, le BD/graphique narratif, le jeu théâtral et la réponse expérientielle.

S’il vous plait, soumettre un résumé ou une proposition de 250 mots et une biographie de 250 mots. Alors que JCACS a son propre guide stylistique, veuillez utiliser les conventions APA 6 pour le résumé/proposition, y inclus la police Times New Roman 12, espace double. S’il vous plait, suivre le guide bibliographie APA avec diligence. Les soumissions doivent être placées dans la section "POLKA".


Date limite des propositions : le 14 janvier, 2019
Réponses aux propositions : le 31 janvier, 2019
Date limite des articles : le 15 mars, 2019
Date prévue de la publication : l’automne, 2019

Références

Acosta, C., & Adamson, G. (2017). Curating attention: Interview with Glenn Adamson. True Living of Art and Design Magazine. Available at https://tlmagazine.com/glenn-adamson-curating-attention/
Ausman, T. (2018). Contested subjectivities: Loving, hating, and learning mathematics (Unpublished doctoral Dissertation). University of Ottawa, ON. Available at https://ruor.uottawa.ca/bitstream/10393/37145/3/Ausman_Tasha_2018_thesis.pdf
Bruce, C. D., Davis, B., Sinclair, N., McGarvey, L., Hallowell, D., Drefs, M., . . . Woolcott, G. (2017). Understanding gaps in research networks: Using "spatial reasoning" as a window into the importance of networked educational research. Educational Studies in Mathematics, 95(2), 143-161. http://dx.doi.org/10.1007/s10649-016-9743-2
Centre for Healthy Minds (CFHM) & Healthy Minds Innovation (HMI). (2017). A mindfulness based kindness curriculum for pre-schoolers. University of Wisconsin Madison. Available through https://centerhealthyminds.org/join-the-movement/sign-up-to-receive-the-kindness-curriculum
Duval, A. (2018, February 19). Kindness in the mathematics classroom [Blog]. Available at https://blogs.ams.org/matheducation/2018/02/19/kindness-in-the-mathematics- classroom/
Ellsworth, E. (2004). Places of learning. Media, Architecture, Pedagogy. New York, NY: Routledge.
Gleibberman, E. (2016). A curriculum of love. Tikkun, 31(4), 54-57.
Lack, C. A. (1969). Love as a basis for organizing curriculum. Educational Leadership, 693-701. Retrieved from http://www.ascd.org/ASCD/pdf/journals/ed_lead/el_196904_lack.pdf
Macdonald, J. B. (1995). Theory, practice and the hermeneutic circle. In J. B. Macdonald (Ed.), Theory as a prayerful act: The collected essays of James B. Macdonald (pp. 173-186). New York, NY: Peter Lang. First published 1981.
Pitt, A., & Britzman, A. (2003). Speculations on qualities of difficult knowledge in teaching and learning: An experiment in psychoanalytic research. Qualitative Studies in Education, 16(6), 755-776. https://doi.org/10.1080/09518390310001632135
Singh, S. (2017). Pi of life: Hidden happiness of mathematics. New York, NY: Rowman & Littlefield.
Su, F. (2017, January 8). Mathematics for human flourishing [Blog]. Available at https://mathyawp.wordpress.com/2017/01/08/mathematics-for-human-flourishing/
Williams, R. (2014). Keywords: A vocabulary of culture and society. New York, NY: Oxford University Press. (First published 1976)