Appel à contributions: Marcher : s'accorder à un curriculum terrestre

Rédacteurs/trices invités : Ellyn Lyle, l’Université Yorkville, Jodi Latremouille, l’Université de Thompson Rivers, & David Jardine, l’Université de Calgary (retraité)


miyo waskawewin
Marchez doucement sur la terre mère
Faites attention
Avancez d’un pas légèr
Reconnaissez sa sagesse
(Lesley Tait, tel que cité par Latremouille et al., 2016, p. 21)


Partant de l'hypothèse qu’il nous faut apprendre à nous demander en nous promenant, ce numéro spécial a été conçu pour faire progresser la théorie et la pratique en ce qui concerne la marche en tant qu'activité physique intentionnelle et compréhension curriculaire de la traversée avec et à travers des paysages de relations d'actualité en harmonisation avec la terre.

Marcher : s'accorder à un curriculum terrestre est un appel à une expérience participative, pratique, spirituelle sensorielle et théorique dans un champ de lieux et de relations. Dans le cadre de cet appel et les uns avec les autres, nous nous demandons : comment imaginer nos sujets curriculaires comme des territoires à parcourir avec soin, réflexion et amour, en harmonie avec la conscience environnementale et la conscience humaine ?

Nous comprenons cette poursuite sinueuse de la conscience critique comme une réciprocité intime (Abram, 1997) rendue possible grâce à une harmonisation résonnante avec la terre. Une telle solidarité peut nourrir davantage notre enseignement, notre apprentissage, notre exploration et notre existence. Feinberg (2016) parle d'une pédagogie basée sur la marche qui considère le curriculum comme « vécu et émergent, somatique et contextuel, personnel mais politique, et renforcé par la curiosité et l'écoute » (p. 150). Être attentif au monde de cette manière stimule la curiosité quant aux façons dont notre marche peut résonner, s'accorder, s'aligner ou demeurer avec les rythmes de la terre.

Marcher : s'accorder à un programme terrestre vise à sensibiliser notre existence humaine sur cette planète et, de cette manière, l'harmonisation peut s’adopter de diverses manières : spirituelle (l’appartenance à la nature) ; intellectuelle (l’apprentissage des relations) ; physique (ce qui fait effet au corps) ; émotionnelle (l’exploration de l'amour de la nature); et imaginative (l’apprentissage par l'engagement créatif).


Nous souhaitons recevoir des soumissions et des approches méthodologiques critiques et diverses. Veuillez soumettre un résumé ou une proposition de 250 mots à la RACÉC (à la section « La Marche ») qui indique clairement comment vous répondrez à l'appel. Veuillez également inclure une brève biographie (de 50 mots).

Bien que la RACÉC ait son propre guide de style, veuillez soumettre votre proposition conformément aux conventions « APA 7 » (adapté au français) pour les citations et les références. Veuillez utiliser une police de caractère sans empattement à 12 points et un double espacement.

Chronologie et dates clés :
• Date limite de soumission des propositions : le 25 juin 2020
• Réponses aux propositions : le 17 juillet 2020
• Date limite pour les manuscrits complets : le 7 septembre 2020
• Date de publication prévue : en décembre 2020

Références

Abram, D. (1997). The spell of the sensuous: Perception and language in a more-than-human world. [Le charme du sensuel : perception et langage dans un monde plus qu'humain] Vintage Books.
Feinberg, P. P. (2016). Towards a walking-based pedagogy. [Vers une pédagogie basée sur la marche.] La revue de l’association canadienne pour l’étude de curriculum, 14(1), 147-165. https://jcacs.journals.yorku.ca/index.php/jcacs/article/download/40312/36186
Latremouille, J., Bell, A., Krahn, M., Kasamali, Z., Tait, L, & Donald, D. (2016). kistikwânihk êsko kitêhk: Storying holistic understandings in education. [Raconter des compréhensions holistiques dans l'éducation.] La revue de l’association canadienne pour l’étude de curriculum, 14(1), 8-22. https://jcacs.journals.yorku.ca/index.php/jcacs/article/view/40294/36182