Et si changer le monde passait par l’éducation à la citoyenneté?

Mathieu Lang

Abstract


Malala Yousafzai, Greta Thunberg, Emma Gonzalez, Alexandria Ocasio-Cortez et Michelle Obama constituent peut-être actuellement les figures les plus marquantes d’un changement de société qui se dessine à l’échelle planétaire. Sans nécessairement être les architectes des changements qui se dessinent, elles en sont néanmoins les porte-étendards. Une équité absolue, le respect des droits des personnes et des enfants, la protection de l’environnement sont au cœur de leur message. A contrario, il y a aussi leurs détracteurs, nombreux, qui usent de paralogismes et autres sophismes pour confondre les faits avec la fiction, le vrai avec le faux. Ils le font aussi, du moins en façade, au nom de la liberté de parole, de pensée, voire d’opinion. Et pourtant, les deux côtés ont leurs inconditionnels et parfois même, leurs partisans. La communication posera un regard philosophique sur la question suivante : quelle éducation offrir à nos enfants dans un contexte qui dépasse la simple évolution sociale? L’hypothèse qui sera explorée sera celle qui consiste à concevoir la citoyenneté comme étant au cœur de l’acte d’éduquer. Car, en fait, ne serait-il pas possible que les problèmes et enjeux les plus criants de notre époque seraient le résultat de déficits démocratiques causés par une éducation à la citoyenneté déficiente?

Keywords


éducation à la citoyenneté; démocratie; pensée critique